D’abord connue pour son usage chez les sportifs professionnels, l’électrostimulation est un excellent moyen de préparer le corps à l’effort ou de procéder à une récupération musculaire efficace dans le cadre d’un entraînement intense et de haut niveau.

Et pourtant, l’électrostimulation se démocratise et devient maintenant accessible au grand public. Déployée dans les salles de fitness ou de musculation, mais aussi chez les kinésithérapeutes, cette méthode d’entraînement des muscles est désormais vendue comme un nouveau remède contre les mauvaises graisses.

Mais cet outil permet-il réellement à des sportifs amateurs de perdre du poids ? Les électrodes placées sur le corps pour stimuler les muscles se suffisent-elles à elles-mêmes pour maigrir significativement ? En bref, l’électrostimulation fait-elle maigrir ?

Électrostimulation localisée versus électrostimulation du corps entier

Électrostimulation localisée

L’électrostimulation est habituellement connue pour son application localisée. Exercée à des zones précises du corps, elle permet de travailler efficacement un muscle en particulier. Cette façon d’utiliser l’électrostimulation est surtout adaptée aux sportifs de haut niveau. De cette manière, l’athlète stimule un muscle avec précision et de manière intense. Cette façon d’utiliser les électrodes intéresse essentiellement les personnes en quête de stimuli sur un muscle très précis, pour l’échauffer avant un effort plus intense, ou pour, au contraire, accélérer la récupération musculaire. L’électrostimulation localisée n’engage en aucun cas le reste du corps et ne favorise pas la dépense calorique. Elle n’intervient en rien dans le travail du cardio et n’est donc pas pertinente pour la perte de poids.

Électrostimulation du corps entier

Si l’électrostimulation localisée n’aide en rien la perte de poids, il existe une nouvelle manière de profiter des stimuli électriques pour favoriser l’élimination des graisses.

Pour engager une perte de poids, l’électrostimulation peut s’effectuer sur le corps entier. Il ne s’agit donc plus de solliciter un seul muscle très localisé. On place alors des électrodes de manière simultanée sur différentes zones du corps (abdos, cuisses, fessiers, dos, bras…). Les électrodes envoient de concert des micros chocs électriques et entraînent, dans un même temps, une augmentation du rythme cardiaque. Ainsi, le corps est alors poussé dans un processus de perte de poids, car il brûle une grande quantité de calories tout en se tonifiant.

Maigrir avec l’électrostimulation : oui, mais pas que !

Électrostimulation : l’acolyte de la pratique sportive

L’électrostimulation du corps entier ne dispense pas d’une pratique sportive si l’on souhaite maigrir. En effet, elle ne se suffit pas à elle-même pour provoquer une réelle perte de poids. Si l’électrostimulation permet de tonifier les muscles et de les développer, la perte de poids ne commence que si on couple les stimuli électriques à un effort physique cardiovasculaire.

Pour commencer à perdre du poids, il est donc indispensable de faire des exercices de fitness ou de la course à pied (par exemple) en même temps que son électrostimulation. De cette façon, on exerce les muscles et on les renforce tout en éliminant les graisses qui empêchent la silhouette de se dessiner.

L’importance du régime alimentaire

Comme dans tout processus de perte de poids, il est indispensable de maintenir un régime alimentaire équilibré et varié. Même si l’on pratique l’électrostimulation et les exercices cardiovasculaires régulièrement, on ne peut pas maigrir sans une alimentation saine et raisonnable. Il est donc important de s’hydrater correctement (2 litres d’eau par jour), de consommer en grande quantité des légumes verts et de limiter l’apport en sucres rapides et en matières grasses saturées.

Préférez les viandes maigres (viande blanche ou poisson) et les bonnes graisses (avocat, fruits secs, huile d’olive).

Les effets de l’électrostimulation sur votre métabolisme

Accompagnée d’un exercice physique régulier et d’une alimentation équilibrée, l’électrostimulation permet de maigrir et de modifier votre métabolisme. On parle alors de l’effet « post-combustion ».

Les exercices cardiovasculaires permettent, dans un premier temps, de brûler des calories pendant l’effort. Mais additionnée à l’électrostimulation, votre séance de sport engendre une perte de calories jusqu’à 72 h après votre session sportive. En effet, l’électrostimulation modifie votre métabolisme de base.

Votre corps a désormais besoin d’un plus grand nombre de calories pour réaliser les efforts du quotidien. Si l’on brûle 500 kilos calories pendant l’effort, on en dépense jusqu’à deux fois plus dans les 48 h qui suivent la séance de sport ! Un gain de temps considérable en comparaison de sessions sportives classiques sans stimuli électriques !

Comment utiliser efficacement l’électrostimulation ?

Pour bénéficier des bienfaits de l’électrostimulation sans mettre en danger la fibre musculaire, veillez à réaliser une séance d’électrostimulation d’une vingtaine de minutes par semaine. En parallèle, vous avez toute la liberté d’effectuer une ou deux séances de votre activité sportive favorite (course à pied, fitness, piscine, etc.).

Pensez à maintenir une alimentation équilibrée à base de légumes, de viandes maigres et de bonnes graisses. Soyez toujours actif au quotidien : préférez la marche à pied ou le vélo à la place de la voiture ; prenez les escaliers plutôt que l’ascenseur.

Avec une hygiène de vie équilibrée, mais non restrictive accompagnée de sport et d’électrostimulation, vous atteindrez vos objectifs de perte de poids en toute sérénité !